Retour à la programmation
Jeudi 7 avril
09:00 à 10:00
Rediffusion Forum des innovations culturelles (FIC)
  • Mode rediffusion
  • Langue française

Regard croisé sur la cocréation et l’innovation culturelle

Comment pourrions-nous offrir une méthode de création ouverte permettant au milieu culturel d’explorer les usages de la technologie en toute confiance? À travers deux études de cas, soit : Eja Takoki Opimena et Cellules INC, nous élaborerons sur les méthodes utilisées pour stimuler la création de projets culturels numériques en Outaouais et dans les Laurentides. Nous partagerons les défis et les apprentissages faits à travers la mise sur pied de deux projets de cocréation novateurs pour nos milieux.

La conférence de Gisèle Henne et Isabelle Plouffe est présentée en français.

Photo Gisèle Henne
Gisèle Henne | Agente de développement culturel numérique | Culture Laurentides

Suite à une formation en design graphique, dont plus de la moitié du cursus concernait les beaux-arts, Gisèle Henne se passionne à l’Université pour le processus créatif et la psychologie de la créativité (UQÀM). Professionnellement agréée par la Société des Designers graphiques du Québec (2013) pour sa pratique de DA en publicité et en édition, elle poursuit parallèlement une recherche d’artiste visuelle, où s’entremêlent l’illustration, la photo, le design et l’animation. Elle s’emploie ensuite à allier sculpture et interactivité en cocréation sur les installations Jardin des glaces (2016) et Jardin des lumières (2017-2020). Depuis de nombreuses années, Gisèle s’implique avec enthousiasme et méthode auprès de la communauté culturelle locale. Elle fait aujourd’hui partie du Réseau des agents de développement numérique du Québec pour le territoire des Laurentides.

Photo Isabelle Plouffe
Isabelle Plouffe | Agente de développement culturel numérique | Culture Outaouais

Depuis plus de 20 ans, Isabelle Plouffe évolue dans les milieux de la culture et du tourisme. Son expertise lui a permis de mettre en œuvre des projets valorisant les arts et le patrimoine comme vecteur de développement économique des communautés. Dotée d’une grande capacité d’analyse, elle cerne rapidement la problématique pour ensuite s’engager dans la recherche de solutions novatrices. Elle se passionne tout particulièrement pour le concept de maillage qui vise le décloisonnement des secteurs. Son rôle d’agente de développement culturel numérique lui permet de mettre à profit ses compétences pour favoriser l’émergence et le soutien de projets culturels en lien avec les multiples facettes du numérique.

Logo de Forum des innovations culturelles