Que nous réserve 2021 en matière de tendances numériques en culture?

/ Par Marie-Pier Thibault, Culture/NumériQC

Les circonstances de la dernière année ont amené leur lot de changements, transformant ainsi considérablement les habitudes de vie. À travers cette conjoncture, la culture ne fait évidemment pas exception. Plusieurs thématiques attirent aujourd’hui l’attention de la communauté de pratique, qu’il soit question d’événements, d’expositions ou de contenu. On vous en présente ici les grandes lignes de ces nouvelles tendances.

_______________________________________________________

Qui dit volet événementiel, dit expérientiel

Ce n’est pas un secret, plusieurs événements ont eu à se réinventer, ouvrant ainsi les portes à de nouvelles opportunités qui sont là pour rester. Ces mêmes nouvelles possibilités supportent aussi la culture dans une optique de rapprochement avec son public. Le but étant de créer une expérience inoubliable pour les participants.

Diffusion en direct d’événements

Le fait de diffuser directement existe depuis un bon moment déjà, mais c’est de plus en plus utilisé par le volet événementiel. Les raisons sont nombreuses : l’accessibilité pour les publics connectés, l’exclusivité d’une expérience unique, l’engagement et l’interactivité qui sont au rendez-vous. Avec le confinement, les gens sont d’ailleurs avares d’inspiration et de contact humain. La Place des arts, elle, s’est tournée vers la webdiffusion en offrant la possibilité de visionner plusieurs spectacles en ligne directement sur son site Web. Par conséquent, plusieurs choix de plateformes s’offrent selon les besoins et il est même possible de diffuser sur plusieurs plateformes en simultané. Face à cet engouement, des agences qui se spécialisent dans la diffusion en direct ont même vu le jour. Accompagné d’une stratégie d’animation adaptée qui éveillera un sentiment d’appartenance chez les participants, un événement culturel peut grandement bénéficier de cette nouveauté.

Forum des innovations culturelles (FIC) dans le cadre de la Semaine numériQC, 14 avril 2021

Événements hybrides

Malgré tout, avec le déconfinement, les événements en ligne feront tranquillement place aux événements hybrides. Ce nouveau format de production d’événements permet aux gens de participer à la rencontre de la manière qui est la plus adaptée à eux. À l’ère où la personnalisation prend beaucoup d’ampleur, la mise en place d’une version hybride est plus inclusive et polyvalente que jamais. Elle ouvre à la possibilité de faire vivre l’événement présentiel à distance ou en différé. Prenons, par exemple, l’événement Rythme et déconfinement qui offre 8 spectacles gratuits en présentiel à Lavaltrie. L’organisation les a aussi rendus disponibles en webdiffusion sur Lepointdevente.com pour ceux qui ne pourront être sur place. La preuve que c’est une solution qui peut d’ailleurs s’avérer être intéressante pour la culture afin d’élargir son public et acquérir de nouveaux adeptes.

_______________________________________________________

Qu’en est-il des expositions?

Les expositions bénéficient largement de l’innovation qu’amènent les nouvelles technologies. Nous pouvons constater l’émergence de diverses méthodes d’interaction avec le public. Ces méthodes sont très inspirantes et offrent de belles opportunités à la culture.

Virtuelles et interactives

L’exposition dite virtuelle, un lieu à part entière, suppose une diffusion en ligne d’œuvres en tout genre. Elle s’est avérée être un moyen efficace pour les artistes ou les musées de se rendre accessibles au grand public lors du confinement. Ce type d’exposition permet d’élargir l’accès à certaines collections, d’utiliser des approches différentes pour mettre en valeur le contenu ainsi que d’atteindre des publics différents. L’interactivité, quant à elle, aide à rendre le contenu moins linéaire et donc à créer une expérience dynamique et personnalisée pour le visiteur. L’organisme Elektra et son offre de galeries virtuelles 3D en sont un exemple concret. Le Musée de la civilisation réserve même dorénavant un espace sur son site pour les expositions à saveur virtuelle et numérique. Bref, ils confirment que virtualité et interactivité forment un merveilleux duo!

Immersion et réalité virtuelle

L’immersion appliquée aux expositions implique de faire plonger les visiteurs dans un univers fascinant. Dans cette optique, la réalité virtuelle s’impose désormais afin de leur faire vivre l’expérience la plus immersive possible. Grâce à celle-ci, les visiteurs peuvent admirer une exposition qui n’existe pas dans la réalité ou même être projetés vers le futur. L’Arsenal d’art contemporain de Montréal, en partenariat avec le Studio PHI et Félix & Paul Studio, présentera L’INFINI à compter du 21 juillet prochain. Cette exposition permettra aux visiteurs de vivre, de manière fictive, une mission NASA à bord de la station spatiale internationale. De quoi combler les amateurs d’astronomie!

Crédit photo : PHI

_______________________________________________________

Le contenu de l’heure

Les contenus sont nombreux sur le Web et se démarquer n’est pas chose facile. Dans cette quête de visibilité, nous assistons à la naissance de différents types de plateforme et de façons de faire. Voyons celles dont la popularité est grandissante!

Balados

La diffusion de fichier audio est loin d’être une nouveauté, mais c’est une méthode qui a pris beaucoup d’ampleur sur le Web durant la dernière année. Souvent accessible par le biais d’une application ou par téléchargement, le contenu proposé peut être écouté et réécouté à la guise de son auditeur. Vous pouvez d’ailleurs retrouver sur Balados Québec une grande quantité de contenus audio québécois qui sont mis de l’avant. Sa consommation est rafraîchissante pour l’utilisateur qui en a assez d’être rivé à un écran ou qui est très actif au quotidien.

Crédit photo : Infopresse

Art numérique et NFT

Les jetons non fongibles (NFT) ont fait couler beaucoup d’encre dernièrement. Vous avez peut-être entendu parler de ces deux artistes québécois, Alexy Préfontaine et Alycia Rainaud, qui ont vu leur carrière être catapultée grâce à cette avancée technologique. Utilisés particulièrement dans le domaine de l’art numérique, les NFT sont des jetons cryptographiques qui représentent quelque chose d’unique, tel qu’une œuvre d’art. Ils sont issus de la technologie de la blockchain qui sécurise les bitcoins. Non échangeables, ils se différencient ainsi de la cryptomonnaie que l’on connaît. Leur utilité provient de la possibilité de vérifier la rareté et la propriété numérique, d’où leur application à l’art numérique. Ils ont l’avantage de garantir l’originalité des œuvres, mais ils impliquent aussi une monétisation de l’art numérique. Cette authentification d’originalité fait grimper les enchères, d’où la controverse et l’intérêt grandissant. D’abord, appréciés par l’art visuel, c’est maintenant la curiosité de l’industrie musicale que les NFT suscitent. Une tendance culturelle et numérique qui est définitivement à suivre de près!

Crédit photo : Alexy Préfontaine

Tiktok

L’engouement est dorénavant indéniable! Vous pourriez avoir l’idée préconçue que cette plateforme s’adresse seulement aux jeunes, mais c’est faux. Comme toutes les autres avant elle, tout commence par l’adhésion des jeunes, puis tranquillement le reste de la population s’y intègre. Dans la dernière année, les 25-45 ans sont d’ailleurs le groupe d’âge auprès duquel Tiktok a gagné le plus en popularité. La preuve que cette transition a bel et bien commencé. Avec son offre de courtes vidéos, la plateforme amène un meilleur ratio qualité versus quantité de l’information. Sa communauté est authentique et moins axée vers la recherche de la perfection. De plus, elle encourage vivement le partage ouvert et la créativité. Pour l’ensemble de ces raisons, plusieurs artistes québécois, émergents ou déjà connus, se sont tournés vers cette plateforme pour se faire connaître et gagner en visibilité; c’est le cas de Charlotte Cardin, Aïcha, Matt Chessco, Sarahmée, Arnaud Soly et bien d’autres. Certains musées européens, tel que le château de Versailles, ont même adopté la plateforme afin de faire la promotion de leurs expositions. Ils ont vite compris que l’expansion de cette plateforme offre diverses possibilités à saisir en termes de visibilité et de créativité.

Crédit photo : Marine Chapoutot

_______________________________________________________

Brièvement, le milieu de la culture fait face à plusieurs innovations technologiques qui apportent son lot de défis, mais surtout d’opportunités. Les tendances présentées ici dévoilent des occasions extraordinaires afin de repousser les limites de la créativité. Pour être au fait des événements numériques et culturels à venir, nous vous invitons à consulter le calendrier de Culture/NumériQC. Il permet justement de s’inspirer au quotidien et d’être à l’affût des tendances à venir!